Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 16:55

340 Chebika Un groupe de jeunes du bassin albertvillois devant aller effectuer un chantier à Nefta, en Tunisie, en lien avec la Mission Locale Jeunes, j'ai réservé l'aller/retour Lyon-Tozeur (Tunisair), la chambre en maison d'hôtes (booking.com) et je suis parti passer 3 jours sur place avec l'intention de les rencontrer au-moins une journée pour me rendre-compte du bienfait mutuel de telles actions.

Ayant appris que le chantier, pour cause de contraintes d'organisation, s'était vu repoussé à octobre, je décide de maintenir mon voyage : je ne le regrette pas !

 

Pratique la liaison Lyon-Tozeur, deux fois par semaine les lundis et jeudis avec Tunisair. En fait il s'agit de Lyon-Monastir qui fait escale à Tozeur.

Lundi matin, le vol est à l'heure. Nous quittons la France au-dessus de la presqu'île de Giens et rejoignons la Tunisie en survolant l'Algérie jusqu'à Constantine où nous bifurquons, cap au sud-est, sur Tozeur. Deux heures de vol, sympa et pratique.

 

004 Maison A l'arrivée, Tayeb, mon hôte, m'emmène chez lui, à deux pas de l'aéroport, c'est dans sa magnifique et agréable maison que je passerai mes trois jours.  

J'ai été admirablement reçu par Tayeb et sa femme, Fatima et j'en profite pour vous en donner les coordonnées si vous souhaitiez réserver directement :

Maison d'Hôte, Route touristique, Tozeur 2200, Tunisie

Tel : +216 9845 0451

mail : tayebrabah@ymail.com

 

J'ai pris quelques photos de la maison, vous pouvez les voir dans mon album "Tozeur1" ou en cliquant sur la photo de la maison :

- l'album "Tozeur1" contient 200 photos de la première partie de mon séjour, surtout consacrée à la visite de la ville de Tozeur,

- l'album "Tozeur2" - que vous pouvez aussi atteindre en cliquant sur la photo en-tête de l'article - contient 182 photos de la deuxième partie de mon séjour, ma découverte du golf de Tozeur, de la briqueterie adjacente, puis des sites touristiques de la région de Tozeur, que j'évoquerai plus loin ci-dessous.    

Tayeb et Fatima mettent 2 chambres à disposition en chambre d'hôte.

Tayeb m'a proposé dès mon arrivée de prendre mes repas avec eux et, lorsqu'il serait libre, de faire les excursions intéressantes dans la région, tout cela pour une somme acceptable. Bien sûr, j'ai accepté cette offre et remercié Tayeb pour cette attention. Tayeb est prof de littérature arabe au lycée de Tozeur et Fatima est prof de français dans le même établissement. 

Les repas étaient excellents et ont été des moments agréables d'échanges. Même commentaire pour les visites.

La ville de Tozeur et le tourisme

J'ai parcouru la ville dans tous les sens ! La maison de Fatima et Tayeb est à environ 45 minutes de marche du centre ville, bonne mise en appétit après le retour en fin d'après-midi ...je l'ai fait le premier jour. Le deuxième jour je suis revenu en calèche (pour une somme extrêmement modique), les kilomètres de balade m'ayant relativement épuisé ! Les calèches sont très peu utilisées : en effet, depuis la révolution tunisienne ("révolution de jasmin" est une appellation des occidentaux qui n'est pas particulièrement populaire, lire l'article du Monde) les touristes se font beaucoup trop rares et hôtels, taxis et calèches sont en crise. La part du tourisme dans le PIB tunisien était d'environ 7% avec plus de 11% des emplois. Aujourd'hui de nombreux hôtels sont fermés et le nombre de chômeurs est en forte augmentation. Les Tunisiens souhaitent que les touristes reviennent, le plus vite possible. A Tozeur, l'un des rares hôtels à fonctionner "correctement" est l'hôtel FRAM.

Tozeur est une ville d'environ 30000 habitants. J'ai visité presque tous les quartiers, la palmeraie, le marché, le golf et je me suis intéressé à quelques unes des activités économiques, en tout premier lieu la briqueterie : la ville est construite majoritairement avec des murs en "brique de Tozeur". A la briqueterie 18 artisans sont répartis sur le site, avec chacun un ou deux fours. L'argile se trouve dans les environs et même sur le site même de la briqueterie on trouve l'argile blanche. Celle-ci est mélangée à l'argile rouge, dans de l'eau, puis moulée dans des formes (rectangles et hexagones) puis séchée avant d'être cuite au four pendant environ 24 heures. Les artisans qui bénéficient de ce genre de "concession" sont d'abord des constructeurs et c'est une façon pour eux d'intégrer l'amont en produisant eux-mêmes une partie de leurs matériaux. Ils ont beaucoup de succès et, franchement, leurs briques sont assez "classe"!

Le golf est pour l'instant pratiquement en stand-by. A l'époque de sa construction il avait déclenché une certaine polémique, son emprise comprenant des terrains argileux pourvoyeurs de matière pour la briqueterie. Actuellement quelques employés attendent les clients mais l'entretien est "a minima" et le green assez "éprouvé".

Ce sentiment d'abandon se rencontre sur de nombreux sites touristiques, j'ai mis quelques photos sur l'album mais je n'ai pas voulu insister. D'ailleurs, dans d'autres parties du monde et aussi en France l'état des lieux peut "laisser à désirer" ...je pense subitement à la vieille ville de Grasse, où je suis passé dimanche dernier, qui fait "peine à voir"!

Un peu de politique

J'ai pris le verre de café au lait à la principale terrasse du centre ville, face au marché, et j'ai eu l'occasion d'échanger avec les consommateurs locaux, d'une grande cordialité. Une des réflexions qui m'a le plus étonné de la part de quelques jeunes c'est que la "révolution" ou le semblant de révolution qui se passe actuellement dans le monde arabe n'apportera la liberté que lorsque la femme aura gagné la sienne. Les jeunes ...et les moins jeunes, ne se font pas beaucoup d'illusions ! Apparemment, les élus locaux n'ont pas encore changé et à Tozeur l'arrogance "ancien régime" est toujours de mise!

Par contre les journaux et magazines informent de ce qui se passe à Tunis : le nouveau gouvernement est en plein travail de réforme et une "assemblée constituante" a été désignée. C'est le parti islamiste Ennahda (Mouvement de la Renaissance) qui est majoritaire. Un exemplaire de "projet de constitution" circule sans que l'on sache s'il s'agit du projet d'Ennahda ou non. Ennahda nie avoir sorti son projet qui est encore "à l'étude". Par contre ce projet comporte un article 10, source de polémique, il pose que la charia serait la source principale de la législation! ...les travaux continuent. Le nouveau président Moncef Marzouki travaille aussi ...et a divisé son salaire par 10 : il touche 1500 Euros mensuels contre les 15000 Euros de l'ancien président Ben Ali! ...des idées pour le futur président français, l'actuel ayant eu un comportement inverse (et inacceptable!).

Lire l'excellent article de Jeune Afrique pour mieux connaître Moncef Marzouki.

Un autre article du même numéro de Jeune Afrique, que j'avais acheté sur place, évoque de manière surprenante et directe la campagne présidentielle en France : Présidentielle française : halal, dites-vous ?

Tozeur est située à la porte du grand sud tunisien et est entourée de sites touristiques :

- le Chott el Jérid : une vaste plaine saline d'environ 5000 Km2 ! Une route le traverse, nous l'avons empruntée jusqu'à une petite halte avec quelques objets à l'attention des touristes. Nous avons aussi fait halte à la seule exploitation de sel du Chott, qui réussit à exporter ...et qui garde jalousement ses secrets de process : nous n'avons pas eu le droit de voir réellement l'exploitation ! ...je me contente de la connaissance que j'ai de nos beaux marais salants de Noirmoutier !

- la "Corbeille de Nefta" : Nefta est à une vingtaine de kms de Tozeur, la "Corbeille" est sa magnifique palmeraie en forme de grande corbeille (voir photos). Nous avons assisté au coucher de soleil puis avons visité la vieille ville : très beaui et agréable parcours dans des ruelles typiques jalonnées de porches.

Dattes_deglet_nour.JPG Les dattes de Nefta, comme celles de Tozeur sont de très grande qualité, elles sont de la reine des variétés, la "Deglet Nour" (doigt de lumière). La Tunisie possède plus de 50% des palmiers de la variété Deglet Nour au monde, 1,3 millions. La Deglet Nour est non seulement d'une grande richesse énergétique mais elle est aussi riche en vitamine C. Les montagnards que nous sommes apprécions ces dattes lors de nos randonnées!

...pour permettre aux albertvillois (et même hors des frontières du bassin albertvillois!) d'apprécier les dattes Deglet Nour de Nefta, un de nos amis, Rouchdi Hamda, a monté sa propre entreprise d'importation et nous pouvons trouver ses dattes sous la marque TEMRA à l'épicerie Boubnan, au Champ de Mars et je crois à l'Intermarché. Merci Rouchdi ...j'ai eu l'occasion de rencontrer certains de ses amis à Nefta.

- les palmeraies et cascades de Chebika et de Tamerza : voir les photos et vous comprendrez pourquoi on y passe des moments merveilleux! Remarque : à Tamerza c'est la première cascade, juste avant l'entrée dans la ville, qui est la plus pittoresque, vous pouvez vous dispenser d'aller voir celle qui est juste au-delà du centre ville. 

 

Une nouvelle fois merci à mes hôtes, Fatima et Tayeb pour leur accueil et leur accompagnement, j'espère que cet article donne envie de passer quelques jours en Tozeur (personnellement j'y retournerai en octobre) et n'hésitez pas à les contacter si vous avez un projet ...bonnes vacances!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Marçais - dans 03.Relations internationales
commenter cet article

commentaires