Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 13:37

Possessions_fichefilm_imagesfilm.jpg 

C'est aujourd'hui, mercredi 7 mars, que sort officiellement dans les salles le film "POSSESSIONS".

 

Nous avons eu la chance de le voir il y a déjà quelques jours sur notre écran albertvillois, en présence de son réalisateur Eric Guirado.

 

 

 

Autant le dire tout de suite, je n'étais pas extrêmement enthousiaste à aller découvrir ce film, le fait divers, un parmi tant d'autre, n'ayant pas été au coeur de mes discussions autour d'une tasse de thé. Après avoir vu le film ma réaction est complètement différente, j'ai extrêmement apprécié sa facture, finalement le fond et la forme : il ne s'agit pas seulement de la description banale d'un fait divers qui relève de la brigade criminelle mais surtout du cheminement qui a amené les protagonistes à cette situation, et pour certains, à commettre l'irréparable.

Il n'y a pas de "sang" dans ce film plutôt pudique et l'intérêt est complètement dans la peinture de ce qui peut représenter la société d'aujourd'hui, l'opulence de certains, pas forcément arrogants, partiellement inconscients, même dans leur "provocation" et le rêve des autres, que les frustrations et désillusions mènent à une impossible cohabitation.

Le magnifique jeu des acteurs, "plus vrais que vrais" - Julie Depardieu, Jérémie Rénier, Lucien Jean-Baptiste et Alexandra Lamy - sert admirablement le choix du réalisateur en ce qui concerne le scénario. En effet, Eric Guirado nos avertit dès le début du film, qu'il est bien parti de "l'affaire Flactif" (...du nom des victimes et non pas du criminel), mais qu'il y a "inventé" l'histoire qui mène à la conclusion que nous connaissons.

Cette histoire, et la façon avec laquelle le réalisateur la traite, parvient à faire complètement écho à nos certitudes (ou doutes!) profondes sur les incohérences et inacceptabilités du "système" dans lequel nous vivons aujourd'hui. Le film ne nous assène pas un message, une morale, mais nous laisse sur un questionnement et l'envie d'échanger les points de vue avec nos voisins de fauteuil! ...avec une envie d'un vrai débat politique, au sens noble du mot politique.

C'est un très beau film, bravo à son réalisateur et aux acteurs, je ne peux que vous encourager à aller le voir, bonne séance ! 

Juste un message : si la personne qui a évoqué cet aspect de photo de notre société actuelle, avec qui j'ai continué à discuter un peu après le film, peut me contacter, c'est avec plaisir que je poursuivrais la discussion politique entamée... 

 

Voici la bande annonce (sans doute précédée d'un peu de publicité) :

Partager cet article

Repost 0

commentaires