Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 16:19

sipa_dance_floor.jpg 

 

Offrir des possibilités de loisirs de qualité mais aussi garantir le bien-être et la sécurité de nos concitoyens est, en partie, de notre ressort.

 

 

 

Le développement des pratiques et concerts de musiques actuelles :

J'ai travaillé depuis le début de notre mandat sur les diverses possibilités offertes aux jeunes (et moins jeunes) de s'exprimer et vivre dans l'ambiance des musiques qu'ils aiment.

J'ai communiqué (en particulier sur l'hebdomadaire La Savoie) sur l'intérêt à avoir une discothèque en proximité, pour éviter, entre autres, les distances kilométriques parcourues par les jeunes qui rentrent "au petit matin" dans des conditions qui peuvent malheureusement être dangereuses, en tout cas nécéssitant de brûler du carburant.

Je continue à accompagner un dossier à l'heure actuelle.

Un autre dossier d'intérêt, mais qui a dû être interrompu faute de moyens, est celui de salles de répétitions et petite salle tremplin qui devaient être créées plaine de Conflans pour nos formations de musiques actuelles. Rien de nouveau dans ce domaine depuis, même si, je crois, une initiative départementale pourrait être prise.

Par contre nous disposons de la salle de La Pierre du Roy et de la Halle olympique. Quelques associations dynamiques de jeunes nous ont fait des propositions pour de nouvelles animations et un tel dynamisme mérite d'être accompagné.

Dans ce cadre, le collectif Upperkut/Vizual Invaders (Jean-Charles Caire, David de Souza & Co) pour la soirée Unbreakable en janvier, l'Eco Jib Fest (Elise Picot & Co) en février, l'association ADN (Alain Padovan & Co) pour 2 soirées : D-Viation et le Red Zone Halle Fest en avril et novembre, l'Oreille Clandestine (Jean-Pierre Hermès & Co) pour une soirée "Sons d'automne", ont pris place dans un calendrier où ne figuraient pratiquement que le Tremplin et la fête de la Musique (organisations ville).

C'est une vraie satisfaction!

 

Il est important que les musiques actuelles dont nos jeunes (et moins jeunes) sont friands ne participent pas à altérer leur santé - auditive, par exemple, pour ne citer qu'un domaine qui me soucie particulièrement - ni à altérer le confort des voisins.

 

Les risques sonores :

- au-dessus de 85 dBA (décibels), il y a un risque pour l'audition, à 90 dBA il y a danger. Pour donner un étalon de comparaison, 85 dBA est un niveau comparable à celui d'une tondeuse à gazon ou d'un orchestre symphonique.

- la presbyacousie correspond à la surdité naturelle liée à l'âge. Une exposition sonore en discothèque a montré chez des jeunes des pertes auditives définitives de 40 dBA, faisant passer l'audition du sujet de 20 ans à celle d'une personne de 65 ans. De manière générale, les pertes sont d'une dizaine de dB mais l'on ne s'en rend pas toujours compte car ce sont les hautes fréquences qui sont concernées et, au-moins au début - le spectre vocal n'est pas concerné.

 

Les ERP (Etablissements Recevant du Public) :

Un "vieux" décret de 1998 impose un seuil de 105 dBA à ne pas dépasser et 120 dB SPL en niveau crête!! Incroyable quand on sait que le niveau sonore double tous les 3 dBA ...et que l'on se souvient de notre tondeuse à gazon à 85 dBA!!

Compte tenu des calculs concernant la crête, prenant en compte, entre autres, la durée d'exposition, il est important de respecter le seuil de 105 dBA, voire de penser à le diminuer!!

Dans les ERP et selon les organisateurs, les systèmes de contrôle avec afficheur, soient n'exitent pas, soit ne sont pas mis en oeuvre "correctement" (microphone désactivé ou "atténué" ...). 

Je voudrais ici saluer un sonorisateur local, SBB diffusion, qui est un des 2 sonorisateurs labélisés en Savoie et qui respecte très professionnellement les règlements.

Pour le plus grand respect que nous devons aux jeunes, nous devrons penser à anticiper un prochain décret qui diminuerait les seuils.

 

Le bruit de voisinage :

Un décret de 2006 du ministère de la santé redéfinit, entre autres, la définition de l'émergence globale, les termes correctifs, les seuils et les sanctions.

Je passe les définitions techniques des seuils pour mentionner les "punitions" : les bruits ou tapages injurieux ou nocturnes troublant la tranquillité d'autrui sont sanctionnables d'une amende de 3ème classe (450€ et plus) pour les particuliers et de 5ème classe (1500€ à 3000€) pour une activité professionnelle.  

Heureusement nous sommes très en deça des seuils limites en concert à la Pierre du Roy.

 

L'initiative de la ville de Grenoble :

Superbe initiative de la ville de Grenoble demain soir samedi 2 juillet, de 19h à 3h du matin : on attend 8000 personnes munies de casques stéréo sans fil (prêtés par la ville) au parc Paul Mistral.

En effet pas moins de 7 DJ vont se relayer et 2 DJ diffuseront simultanément sur des canaux différents que chacun pourra choisir!

C'est la première discothèque silencieuse de France. Il s'agit d'un concept importé de Grande-Bretagne par la régie municipale Le Cabaret Frappé.

Une ambiance qui, finalement, facilite les rencontres. " Le fait qu'il y ait 2 ambiances différentes crée un climat favorable à la rencontre. On trouvait intéressant que les gens se parlent en ayant un casque sur la tête, contrairement à ce qui peut se passer dans le métro et dans les trains " explique Loran Stahl, directeur du Cabaret Frappé.

Demain les voisins du quartier pourront enfin dormir sur leurs deux oreilles. Un argument qui a su séduire la ville de Grenoble. " La pollution sonore est un véritable problème dont les municipalités se soucient énormément. Ce concept intéresse déjà d'autres villes " assure l'organisatrice.

Ci-dessous une vidéo qui permet de mieux se rendre compte.

Un message à destination de nos associations concernées : quid de mettre ça en oeuvre à Albertville?

Merci à Claire, ma petite cousine, qui nous a fait découvrir cet évènement original sur facebook.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Marçais - dans 02.Evènementiel
commenter cet article

commentaires

Fabien 01/07/2011 18:13


Merci Alain de te soucier de tout ceci mais les dates ne sont pas assez importantes. Tous les week-ends il y a une soirée dans chaque bar de nuit, dans chaque Discothèque il y a un thème, dans
chaque restaurant il y a une ambiance et cela sur Chambéry/Annecy/Grenoble. Pourquoi est-ce que cela ne marche pas ici à Albertville ??? Voilà une question qu'il serait temps de poser aux habitants
et surtout pourquoi malgré toutes les soirées qui sont créées n'attirents pas réellement la clientèle ? Que ce passe-t-il ou que c'est-il passé pour que les gens disent OUI aux soirées à thèmes et
que l'on ne voit pas le tiers de ces personnes lors des soirées ???