Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 16:20

Captage1 Dans la nuit du 21 au 22 août 1972, 3 des 4 pompes du captage de la plaine de Conflans tombent en panne par baisse de la nappe phréatique et manque d'eau. Un seul puits continue à fonctionner mais la ville connaît des coupures d'eau quelques heures par jour.

Pendant l'été 1976 l'eau n'arrive plus à tous les étages à Saint Sigismond !

Quid de l'été 2011?

Depuis 1972 un nouveau forage à 25m de profondeur "sécurise", au-moins en volume, l'approvisionnement en eau de la ville. Les anciens puits n'avaient que 8m à 12m de profondeur.

La profondeur de 25m n'est pas extrêmement conséquente pour assurer la qualité en cas "d'accident". Sous l'impulsion de Philippe Masure, les élus de CoRAL - la communauté de communes ayant la compétence "nouveaux forages" - ont approuvé, le 22 juillet 2010, la réalisation d'un forage de reconnaissance hydrogéologique d'une profondeur d'environ 100m, plaine de Conflans. 

Bien sûr ce forage vient en complément du forage de Coutelle sur la commune d'Esserts-Blay, mais permettrait, en cas de succès, d'économiser quelques millions d'euros sur les travaux d'adduction pour alimenter les communes sud de CoRAL.

Nous sommes donc en mesure de penser qu'à terme l'approvisionnement en eau de la population du bassin sera assuré.

Aujourd'hui, ces forages ne sont pas encore en exploitation et il convient, compte-tenu des niveaux bas des nappes phréatiques, d'économiser l'eau que nous utilisons!

Documents :

Revue de géographie alpine 1980 : l'exemple d'Albertville

Alimentation eau potable Arlysère 24 juin 2010


Captage2 La zone de protection du captage de la plaine de Conflans représente environ 6 hectares. 

Suite au Grenelle et à la volonté de mettre en oeuvre des mesures qui permettront de mieux protéger les captages des nitrates et pesticides, quelques agences de l'eau ont passé des conventions avec les agriculteurs bio et leurs fédérations, pour introduire l'agriculture bio sur les zones de protection des captages : excellente idée!!

 

Je ne suis pas sûr que ceci soit possible sur les 6 hectares de la plaine de Conflans mais cela vaut la peine de se poser la question :

- le terrain le permet-il? --> comme ailleurs dans la plaine il doit être plein de pierrailles!

- l'exploitant (Lyonnaise des Eaux) serait-il d'accord?

En tous cas, devant la crise actuelle du fourrage disponible pour les éleveurs, il y a sur cet espace actuellement un beau potentiel de fauchage! 

Je reviendrai sur ces différents aspects - forages, agriculture bio et fourrages - dès que j'aurai quelques nouvelles informations

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Marçais - dans 05.Actualité locale
commenter cet article

commentaires