Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 15:17

Darvaza.PNG 

Le cratère de Darvaza


Le cratere de DarvazaLe cratere de Darvaza en powerpoint 


 

Darvaza est situé au Turkménistan, au milieu du désert de Karakoum. Un village s'y tenant a été rasé en 2002 et l'endroit est quasi inhabité aujourd'hui. 

Le sous-sol de Darvaza est riche en gaz naturel. Lors d'une prospection minière soviétique en1970, une équipe de géologues, forant le sol à la recherche d'un gisement, perce accidentellement une cavité souterraine qui provoque l'effondrement de la tour de forage, laissant dans le sol un trou béant d'une cinquantaine de mètres de diamètre.

Pour éviter les risques d'explosion et de pollution atmosphérique par le gaz, il est décidé de mettre le feu aux gaz qui émanent du puits. Les géologues estiment qu'ils doivent se consumer en quelques semaines, mais le puits brûle sans interruption depuis 1971. Localement, l'endroit est surnommé « la porte de l'enfer ».

 

Pdr_1647.jpg 

 

Centralia

 

Un excellent article de Libération le 20 mars 2010 :

La vie à petit feu La vie à petit feu

Centralia est une ville du comté de Columbia dans l'État de Pennsylvanie aux États-Unis.

Sa population est passée de 1 000 habitants en 1981 (année de l'ordre d'évacuer faisant suite à un accident) à 12 en 2005 puis 9 en 2007 suite à un feu dans la mine de charbon souterraine s'étendant sous la ville, qui brûle depuis 1962 et ne s'éteint pas.

Le code postal de la ville, 17927, a été supprimé en 2002.

Bâtiments : depuis le début de la destruction de la ville en 1981, il ne reste à Centralia qu'une église, quatre cimetières, six maisons et un local municipal abritant un camion de pompier.

L’incendie :  l’incendie est parti d'un feu d'ordures mal maîtrisé en 1962. Aujourd'hui, il s'étend sur 1,6 km² et avance de 15 m par an. À ce rythme, le sous-sol de Centralia devrait brûler pendant encore près de 250 ans.  

  Toutes les industries peuvent donner lieu à de graves accidents pouvant hypothéquer l'avenir de régions entières pendant des dizaines si ce n'est des centaines d'années (avec le nucléaire peut-être des milliers!).

Raison de plus pour ne pas prendre de risques quand on en connaît le danger : par exemple, ne nous moquons pas des populations en proximité de projets d'extraction de gaz de schistes! Laissons les gaz de schistes là où ils sont! Comment certains patrons du CAC 40 peuvent ils abandonner l'idée d'un droit sans limite sur la qualité de vie de leurs semblables?? ...semblables est un mauvais mot --> "de leurs concitoyens"! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Marçais
commenter cet article

commentaires