Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 16:50

logo_rassemblement.jpg Mieux que la multiplication des pains, la multiplication des "associations, partis politiques, rassemblements, clubs de réflexion"...etc !

Ce n'est pas encore le printemps - quoique (?) - mais je suis frappé depuis quelques jours, par un phénomène de bourgeonnement autant révélateur que surprenant, l'annonce par différents responsables politiques de la création, ici, d'un club de réflexion, là, d'une association politique "transversale", plus loin d'un nouveau parti politique et ailleurs d'un "mouvement d'opinion".

 

Surprenant, non, révélateur, oui !

La vie politique française actuelle ne satisfait personne, nous sommes dans l'imbroglio le plus total, à gauche, à droite, au centre. Nous ne vivons que divisions, la dernière en date est offerte par le passage en force du "mariage pour tous", sujet qui mérite une vraie réflexion nationale (peut-être pas un référendum) mais qui ne revêt aucune urgence, par rapport au premier souci de nos concitoyens qu'est l'emploi!

Devant ces querelles entretenues et la volonté de poursuivre une bipolarisation politique exclusive, dans notre pays, l'entraînant depuis plus de 30 ans, vers l'état de crises (financière, économique, morale, citoyenne...) où il est aujourd'hui, nombreux sont ceux qui souhaitent rassembler! C'est une volonté tout à fait louable.

 

La dernière en date (en ce qui concerne mon information) est celle menée par Corinne Lepage, avec "LE RASSEMBLEMENT" dont le logo figure en tête de cet article.

 

Voici l'introduction de Corinne Lepage, et le texte d'accueil appelant les premières signatures :


 

"madame, monsieur,

La situation très difficile de notre pays appelle de profonds changements dans la manière de faire et de décider.

De manière croissante, les solutions concrètes viennent de la société civile qui entreprend, s’organise, travaille, consomme différemment. Elle est en transition alors que les solutions politiciennes qui sont proposées de part et d'autres sont conventionnelles et malheureusement le plus souvent dictées par des postures et des calculs politiciens plus que par le bon sens et la poursuite de l’intérêt général. De récents exemples démontrent que chacun peut décider, en jouant collectif, de changer le cours des choses et prendre en main son destin, sans attendre des décisions nécessaires qui ne viennent pas.

Nous avons décidé d’innover en créant un rassemblement politique dans lequel  acteurs de la société civile et  citoyens politiquement engagés sont à égalité dans la gestion du rassemblement, la mise en œuvre des projets et les futures échéances électorales.

Souhaitant le succès du mandat de François Hollande, parce que c’est l’intérêt évident de la France, sans pour autant être socialistes, nous venons pour moitié des mouvements politiques du centre (MoDem, Gauche Moderne, gaullistes sociaux) et de l’écologie (CAP21, EELV) et pour moitié du monde entrepreneurial, associatif, universitaire, médical, judiciaire…)

Notre projet est simple : assurer la transition économique de notre pays pour recréer de l’emploi, c’est-à-dire investir massivement  dans la Troisième Révolution Industrielle, valoriser l’entreprise et la production locale, créer l’Etat du XXIéme siècle pour assurer les missions fondamentales (éducation, justice, police)  au meilleur coût , assurer la sécurité humaine, de la paix dans les quartiers à la priorité donnée à la santé,  moraliser la vie publique et économique en mettant un terme aux conflits d’intérêt sous toutes leurs formes et défendre un changement de braquet au niveau européen accompagné d’un nouveau progrès démocratique.

Ce projet allie la recherche de la compétitivité et de l’innovation avec les modes coopératifs et solidaires. Il ne cherche pas à opposer et stigmatiser les uns ou les autres mais à faire travailelr ensemble le plus grand nombre.

Ce projet est transversal :  il inscrit le développement durable dans la réalité et en fait un moteur de dynamisme et donne du sens en s’inscrivant dans l’avenir. Il réunit des objectifs autrefois séparés car classés à droite ou à gauche de l’éventail politique. Il permet le travail en commun au-delà des étiquettes habituelles.

Venez nous rejoindre... Signez et faites signer le manifeste du Rassemblement..." 

Le "Rassemblement" semble vouloir être à la gauche ce que l'UDI est à la droite, c'est la volonté de créer un centre gauche!  

 

Interview Hervé Gaymard La Savoie

Jeudi dernier, l'hebdomadaire La Savoie publiait l'interview d'Hervé Gaymard qui, comme la plupart d'entre nous "ne se reconnaît plus dans la politique actuelle".

Sa réponse à la question "Est-ce opportun de rester dans un parti qui avance difficilement, comme le PS du reste... N'avez vous jamais envisagé de créer votre propre courant politique ? a été : "Ne me reconnaissant pas dans la politique française actuelle, ne me sentant pas incarné, je compte, avec quelques amis, créer un mouvement d'opinion dans les prochains mois."

 

Centre-avenir.png


Quelques jours avant, c'était un message de mon amie Marina Ferrari - présidente départementale du MODEM - qui m'apprenait l'existence et le développement d'une association centriste indépendante dont elle est membre du conseil d'administration : Centre Avenir.

Voici la présentation de Centre Avenir :

Qui sommes-nous ?

Centre Avenir est une association de loi 1901 créée en 2011 dont la mission première est simple : organiser dans notre pays un espace ouvert de débats, de réflexion et de rencontres afin de rendre plus audibles les valeurs et les idées du Centre et ainsi de contribuer à sa reconstruction.

L'association Centre Avenir est-elle affiliée à un parti politique ?

Centre Avenir n'est pas affiliée à un parti politique et n'en soutient aucun en particulier. Elle est ouverte à tous les citoyens sensibles à la construction d'une nouvelle voie politique dépassant les clivages traditionnels.

L'association est composée de femmes et d'hommes ayant ou non un engagement dans un parti politique.

Quel est le "cœur de métier" de l'association ?

L'activité principale de l'association consiste à organiser dans notre pays des conférences-débats réunissant des experts, des acteurs de la société civile, des responsables politiques ainsi que des citoyens pour contribuer à faire émerger des valeurs et des idées utiles au Centre.

En marge de ces débats, Centre Avenir souhaite aller à la rencontre des personnalités qui comptent dans cette famille politique et ainsi véhiculer leurs messages.

 

Ma perception et ma conclusion :

- en plus de toute autre crise, nous sommes en crise politique. Les élus et les militants ne s'y retrouvent plus, les deux grands partis sont à des années lumières des réalités ...comment voudrait-on que les citoyens moins avertis aient la foi, qu'ils ne soient pas désabusés et qu'ils ne soient pas virulents contre le monde politique !

- des personnalités conscientes, humanistes et constructives, dont celles que j'ai citées ci-dessus, mais aussi bien d'autres, ont le courage de vouloir aider à la reconstruction et à la reconquête de la confiance des Français, c'est une richesse! Il n'y a pas de fatalité !

- malgré tout, les "officines" sont trop nombreuses. Bien sûr, chacun voudrait que la reconstruction se fasse, mais, si possible, autour de lui/elle, OK, mais n'attendons pas trop longtemps avant de voir se rassembler un vrai pôle de citoyens, avec des idées simples, réalistes, de citoyens qui travaillent sur une vision d'avenir sans dogme type 1936 ou type ultra-libéral!

- j'ai, par ailleurs, une crainte, celle de voir fleurir des "micro-partis", surtout à la recherche de financements en contournant la loi, en période pré-électorale, comme ce que les médias avaient dénoncé, il y a un peu plus de 2 ans. Voir :

les micro-partis politiques en 15 questions

l'ump multiplie les micro-partis  

- restons optimistes : je souhaite que nos "boulangers et boulangères" ne multiplient pas les pains mais travaillent pour "le pain pour tous"! En ce qui me concerne je continue à oeuvrer, à la fois dans le débat d'idées, dans l'action et dans le rassemblement des bonnes volontés de bon sens, le plus large possible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Marçais - dans 07.Actualité nationale
commenter cet article

commentaires