Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 08:51

 

Deux approches majeures sont aujourd’hui à l’initiative d’un large rassemblement des centristes et sortent renforcées dans leur légitimité après le rejet marqué, lors des récentes élections cantonales, aussi bien de la droite que de la gauche dans lesquelles la population n’a plus confiance. L’UMP vient de subir une cuisante défaite et la large abstention ajoutée au vote FN prouve que la gauche ne représente pas, aujourd’hui, une alternative crédible.

Ces 2 approches sont tout à fait complémentaires : l’une vient de la « base », l’autre des états-majors.

En ce qui concerne l’approche locale, la création de l’Alliance pour un Centre Indépendant en Savoie a manifestement fortement marqué. Je reviendrai dans un prochain article, après un peu de recul et de « dépassionnement », sur le dernier épisode, hier, de l’élection du président et des vice-présidents du Conseil Général mais l’équipe A.C.I.S. s’est totalement retrouvée sur un programme consensuel et volontariste. Je rappelle que l’A.C.I.S. est composée de membres de différents partis centristes : Nouveau Centre, Radicaux Valoisiens, Alliance Centriste et Mouvement Démocrate (MoDem).

Après un regard d’abord « condescendant » les partis « conservateurs » de droite et de gauche ont marqué un intérêt. Puisse cet intérêt continuer et participer à ce qu’ils remettent en question des attitudes parfois hégémoniques.

Notre équipe savoyarde se doit de continuer à s’affirmer et à se faire connaître. Elle est jeune, elle vient de naître et doit se brûler les doigts pour comprendre qu’il existe des sources de chaleur dangereuses !

Nous ne sommes pas les seuls à tenter les rassemblements locaux de centristes, notre ami Bruno Poterie (MoDem) sur Angers Sud est à l’origine d’une attitude semblable, avec les mêmes partenaires : « Avec les précautions d’usage, j’ai pris le risque de l’action pour enclencher enfin un rapprochement. Ceux plus à gauche dont nous voulons absolument la caution ont très nettement choisi leur positionnement : c’est l’alignement avec le PS systématique (au moins au 2° tour), et aucune autre ligne n’est prévue. Je choisis donc de prendre la main tendue par d’autres plus sur ma droite (quelle idiotie de toute façon, cette règle linéaire sensée classifier la politique française sur un seul axe), en les prenant au mot sur leur indépendance future. Si ça ne marche pas, j’aurai pris un risque et je l’assumerai. »

reunion-centres

 

Depuis mardi une approche nationale des responsables des principaux partis centristes de la majorité, dont Jean-Louis Borloo (Parti radical), Hervé Morin (Nouveau Centre), Jean Arthuis (Alliance centriste), Jean-Marie Bockel (gauche Moderne) et Pierre Méhaignerie (UMP) a été confirmée. Il y a « nécessité d'accélérer la construction de la confédération centriste et d'en ouvrir les portes, au delà des anciens de l'ex-UDF, à tous ceux qui dans la majorité voudraient y participer », a dit à l'AFP l'un des responsables présents.

« C'est vraiment l'heure du rassemblement centriste. Nous n'avons pas à courir après le FN ou le Front de gauche mais à occuper l'espace central", a affirmé Jean Arthuis (AC) en réaffirmant son souhait de voir ses amis tendre la main à François Bayrou (MoDem) »

Les initiateurs de cette confédération sont, pour la plupart, aujourd’hui, membres de l’UMP, il est évident qu’ils ne pourront pas le rester pour devenir crédibles. Si on en croit les amis de Jean-Louis Borloo, celui-ci devrait se prononcer rapidement sur son choix personnel, quid des autres partenaires ?

En conclusion : enfin de l'espoir, une dynamique centriste et indépendante est lancée, elle est largement ouverte et les projets sont séduisants. Il reste un écueil important à éviter sur le plan national, celui qui ruine actuellement le PS, la lutte des égos pour représenter ce grand mouvement à l’élection présidentielle de 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Marçais - dans 06.Actualité régionale
commenter cet article

commentaires