Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 10:51

Herisson espadrilles 

Les voyages en train sont propices à la/les découverte/s, de paysages, de personnes rencontrées et de nourritures, terrestres et intellectuelles.

 

A mon retour d'Innsbrück, hier, après un agréable déjeûner couleur locale à bord du Rail Jet Vienne-Zurich (soupe engadine, wiener schnitzel ...et vin rouge autrichien) je me suis régalé de la lecture - tout au-moins des 70 premières pages - de la dernière oeuvre de Jean Rosset : " Un hérisson en espadrilles ".

 

"Régalé" est un mot faible, en fait, j'ai à nouveau rencontré Jean Rosset.

Jean est, comme moi, un ancien du groupe Péchiney Ugine Kuhlmann, il a occupé différentes fonctions dans plusieurs sociétés du groupe et je l'ai particulièrement apprécié lorsque nous avons eu à travailler ensemble, moi au commerce, lui au credit management. Mais dès mes débuts à Lyon-Vénissieux nous étions dans les mêmes locaux bien que travaillant pour 2 sociétés différentes.

Je comprends qu'il ait conservé de nombreux amis de cette époque. Jean accorde à l'amitié un sens extrêmement profond qui se ressent bien dans ce livre qu'il vient de faire éditer.

Je suis particulièrement sensible au fait qu'il m'en ait envoyé pesonnellement un des premiers 200 exemplaires.

Pour le "grand public" Jean est surtout connu pour son oeuvre magistrale "les porteurs de terre", tirée, je crois, à 250 000 exemplaires.

" Un hérisson en espadrilles " est tout à fait différent en ce qui concerne le fond. L'écriture, elle, reste de la même remarquable veine. Il nous livre ici la richesse qui l'habite en profondeur et cette richesse, ou plutôt la livraison-cadeau qu'il nous en fait, vient se réfléchir en écho dans notre propre sein. En tous cas c'est ce qui se passe pour moi et j'ai envie de déguster très vite les pages suivantes.

Hors l'intimité que nous confie Jean, je retrouve bien, même dans ces premières pages, l'ambiance qui régnait il y a quelques années dans ce monde des grandes industries.

...bien sûr j'ai rapidement feuilleté les pages suivantes ...pour me rendre compte, étant donné la présence de nombreuses personnes que j'ai côtoyées, que la suite va me passionner!

Je suis heureux que Jean ne m'ait pas dédicacé ce livre (à distance), je sais qu'il le fera avec un grand plaisir, mais l'envie est surtout de le rencontrer, à Castres - où il habite - ou à Albertville (ou plutôt les deux!), pour passer un/des très bon/s moment/s ensemble.

Je vous invite à lire ce livre remarquable qui est maintenant disponible à Albertville, à la Librairie des Bauges (chez notre ami Kurt Nagel).

Merci Jean, à très bientôt!   

Partager cet article

Repost 0

commentaires