Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alain Marçais :

  • : Alain Marcais
  • Alain Marcais
  • : J'ai créé ce blog pour émettre et recevoir des commentaires sur les actualités économiques, sociales et politiques locales, régionales et nationales. C'est surtout un moyen de proposer des actions pour aider à résoudre les différentes difficultés de la vie quotidienne.
  • Contact

Mon blog sur votre mobile

Recherche

Me contacter

enveloppe2

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 13:26

logo-parismatch.png Le numéro de Paris-Match qui sort aujourd'hui confirme la popularité de François Bayrou auprès de l'ensemble des Français et sa capacité à rassembler !

En effet, dans l'hypothèse où François Bayrou atteindrait le deuxième tour, il serait gagnant dans tous les cas de figures, qu'il soit opposé à Nicolas Sarkozy ou à François Hollande, ce qui montre que le souhait réel des Français n'est pas pour la victoire de la gauche ou de la droite mais pour fédérer un large rassemblement de personnes autour de François Bayrou pour reconstruire notre pays!

...seulement voilà, les antagonismes sont tels que dans un premier temps (au 1er tour) c'est un vote contre qui s'exprime, un vote de la droite contre la gauche et de la gauche contre la droite : il s'agit d'un vote de rejet! Ce rejet apparaît clairement en totalisant les voix de chacun des camps de cette bipolarité catastrophique : la gauche est aux alentours de 41 à 42% au premier tour, c'est loin d'être un réel souhait, encore moins un plébiscite et Nicolas Sarkozy est laminé au 2ème tour, synonyme d'un réel rejet. Les Français auront-ils la lucidité de se rendre compte que voter "utile" au premier tour, pour François Bayrou, c'est permettre d'exprimer au deuxième tour ce qu'ils souhaitent vraiment pour notre pays?! 

Voici, ci-après des extraits de l'article de Paris Match, le mieux est de lire la totalité de l'article, soit en achetant (ou empruntant) le magazine soit en lisant la version internet, en cliquant sur la photo logo ci-dessus ou ici

************

Les Français sondés plébiscitent toujours la gauche qu'ils veulent voir gagner. Le centriste Bayrou reste le plus populaire des candidats, 8 points devant le socialiste Hollande. Mais il n'est toujours pas en position de se qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle.

Ludovic Vigogne - Paris Match

Dans le dernier baromètre Ifop-Paris Match des personnalités réalisé au lendemain de l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy, le rapport de force reste clairement favorable à la gauche. Le chef de l’Etat ne gagne qu’un point. Il se situe à 38 % de bonnes opinions. A titre de comparaison, en février 2007, il était à 57 % ! François Hollande lui aussi engrange un + 1 (57 %). Il y a cinq ans, à pareille époque, Ségolène Royal était à 56 %. Mais elle connaissait une dynamique négative quand le député de la Corrèze, lui, conserve une situation solide. Le souhait de victoire demeure aussi encourageant pour le camp socialiste. Cinquante-trois pour cent des Français veulent la victoire de la gauche, 44 % celle de la droite. En 2007, ils étaient respectivement 50 % et 47 %. « La grande majorité des électeurs du MoDem et une bonne part de ceux du FN désirent voir la gauche l’emporter, relève Frédéric Dabi, le directeur du département opinion de l’Ifop. C’est une translation différente de ce que l’on constate habituellement. » 

François Bayrou est, quant à lui, dans une drôle de situation. Le candidat centriste reste plébiscité. Si on l’oppose à Sarkozy et à Hollande, le troisième homme politique préféré des Français écrase le premier et domine le second. Mais de là à ce qu’il affronte l’un des deux au second tour de la présidentielle, il y a plus qu’un pas. Dans les sondages d’intentions de vote, le candidat centriste connaît un vrai plat.Point final

Le classement des personnalités politiques

Pour chacune des personnalités suivantes, dites-moi si vous en avez une excellente opinion, une bonne opinion, une mauvaise opinion, une très mauvaise opinion ou si vous ne la connaissez pas suffisamment?

Classement* Personnalité Bonne       
opinion
1 Jacques Chirac 72
2 Nicolas Hulot 70
3 François Bayrou 65
4 Bertrand Delanoë 62
5 Christine Lagarde 62
6 Rama Yade 62
7 Alain Juppé 60
8 Jean-Louis Borloo 59
9 Jack Lang 57
10 François Hollande 57
11 Martine Aubry 55
12 François Fillon 53
13 Jean-Luc Mélenchon 49
14 Daniel Cohn-Bendit 48
15 Jean-Pierre Raffarin 48
16 Rachida Dati 48
17 Manuel Valls 46
18 Nathalie Kosciusko-Morizet 46
19 François Baroin 45
20 Jean-Pierre Chevènement 43
21 Xavier Bertrand 43
22 Jean-François Copé 43
23 Dominique de Villepin 43
24 Elisabeth Guigou 42
25 Arnaud Montebourg 42
26 Valérie Pécresse 42
27 Laurent Fabius 41
28 Pierre Moscovici 39
29 Ségolène Royal 39
30 Roselyne Bachelot 38
31 Nicolas Sarkozy 38
32 Harlem Désir 36
33 Luc Chatel 36
34 Hervé Morin 36
35 Bruno Le Maire 35
36 Benoît Hamon 34
37 Cécile Duflot 34
38 Eva Joly 34
39 Laurent Wauquiez 33
40 Eric Besson 33
41 Marine Le Pen 33
42 Michel Sapin 31
43 Claude Guéant 30
44 Vincent Peillon 29
45 Brice Hortefeux 27
46 Nicolas Dupont-Aignan 25
47 Gérard Longuet 25
48 Nadine Morano 25
49 Najat Vallaud-Belkacem 19
50 Jean-Marie Le Pen 19

(*) Les personnalités ex aequo ont été classées selon les décimales. 
(-) Non testé lors de l’enquête précédente

 

Le souhait de victoire

La gauche surclasse la droite

 Pour la prochaine présidentielle, au fond de vous-même, souhaitez-vous plutôt la victoire de la gauche ou plutôt la victoire de la droite ?

  Ensemble Février 2012
La victoire de la gauche 53
La victoire de la droite 44
Ne se prononcent pas 3

 

Les duels

François Hollande toujours devant Nicolas Sarkozy

Des deux personnalités suivantes, laquelle préférez-vous ?                                    

  Février 2012 (%)
François Hollande 55
Nicolas Sarkozy 42
Ni l'une ni l'autre 3
Ne se prononcent pas

 

François Bayrou distance largement Nicolas Sarkozy...

Des deux personnalités suivantes, laquelle préférez-vous ?                        

  Février 2012 (%)
François Bayrou 61
Nicolas Sarkozy 37
Ni l'une ni l'autre 2
Ne se prononcent pas

 

...et devance de peu François Hollande. 

Des deux personnalités suivantes, laquelle préférez-vous ?                                                

  Février 2012 (%)
François Bayrou 51
François Hollande 48
Ni l'une ni l'autre 1
Ne se prononcent pas

 

Le paradoxe du centriste

Malgré la déclaration de candidature du président sortant, le climat général reste étonnamment, et défavorablement en ce qui le concerne, stable, quels que soient les indicateurs. Le souhait de ­victoire, inchangé, est toujours favorable à la gauche, 53 % contre 44 %, grâce à l’appui de la moitié du MoDem (47 %-45 %) et d’un quart du FN (28 %-66 %) ; la cote de bonnes opinions met François Hollande (57 %, + 1) 17 points au-dessus de Nicolas Sarkozy (38 %, + 1) ; le duel de préférence est toujours à l’avantage du candidat socialiste (55 %, - 1) contre 42 % (+ 1) pour Nicolas Sarkozy, qui recueille quand même la majorité au FN (54 %) mais un tiers seulement au MoDem (33 %) et la comparaison de ces deux instruments de mesure confirme une fois encore que Nicolas Sarkozy, à 42 %, fait moins bien que la droite à 44 %, tant son rejet personnel reste fort.

On le mesure également dans l’hypothèse de duel avec François Bayrou qui l’écrase toujours mais moins que le mois dernier, 61 % (- 3) contre 37 % (+ 3) grâce au soutien de la gauche (83 %-14 %) et non négligeable du FN (42 %-57 %).
Cette situation centrale de François Bayrou, qui lui permet d’arriver en 3e position du classement des personnalités avec 65 % de bonnes opinions, lui fait retrouver, quoique moins nettement, le paradoxe de 2007, trop faible au premier tour pour se qualifier, trop fort pour ne pas triompher de l’un et l’autre de ces concurrents dans des duels hypothétiques : c’est encore le cas face à François Hollande, 51 % contre 48 % pour le candidat socialiste, qui fait cependant beaucoup mieux que Ségolène Royal il y a cinq ans.


Jean-Luc PARODI directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques et consultant pour l’Ifop. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Marçais - dans 07.Actualité nationale
commenter cet article

commentaires